La composition des chaussures de sécurité

Il est important au quotidien de posséder une paire de chaussures de sécurité à la fois confortable, légère et robuste. Lorsque la station debout se fait longue ou que la marche répétée est considérable tout au long de la journée il est nécessaire d’avoir des chaussures de qualité. Ceci afin d’exercer son métier dans des conditions optimales.

Comment se compose une chaussure de sécurité ?

> La languette est une étroite bande de peau, fixée par une extrémité, qui protège le pied de l’empreinte des lacets. On l’appelle le soufflet quand celle-ci est fixée sur 3 côtés et rend la chaussure plus imperméable.

> La tige correspond à la partie extérieure de la chaussure qui recouvre le pied.

> La doublure est la partie intérieure de la chaussure qui est en contact avec le pied.

> Le matelassage est le fait d’intercaler une couche de matière plus ou moins souple afin d’accroître le confort du pied.

> L’embout de protection sert à protéger l’avant du pied et les orteils principalement.

> La semelle intercalaire est une couche de cuir ou de caoutchouc qui marque la séparation entre la semelle intérieure et la semelle anti-perforation,  utilisée pour être le support de la semelle intérieure.

> La semelle d’usure (semelle extérieure) permet d’encaisser les chocs et d’éviter de glisser sur le sol. On parle de semelle anti-glissements et anti-dérapages. On trouve également des modèles de chaussures de sécurité avec des semelles anti-statiques et résistantes à de hautes températures. Les technologies évoluent et les chaussures de protection sont de plus en plus performantes.

> La semelle intérieure maintient le pied de façon ergonomique. Elle peut posséder des propriétés spécifiques pour apporter un maximum de confort aux porteurs.

– Les semelles FEELING et SENSATION de S24 – Ces semelles offrent une excellente stabilité des pieds en amortissement les mouvements. C’est un facteur essentiel pour travailler dans de bonnes conditions. De plus ces semelles sont antibactériennes, respirantes et écologiques.

s24_semelle_interieur_sensation_feeling

La semelle FEELING possède, en plus, une mousse amortissante au talon.

Découvrez notre paire de chaussures de sécurité S24 WATER S1P avec semelle FEELING. 

> La semelle anti-perforation est présente pour protéger la voûte plantaire des clous et autres débris présents sur les chantiers.

> Le talon est le support placé à l’arrière de la chaussure élevant plus ou moins le pied.

> Le contrefort protège l’arrière du pied. Il soutient la tige de la chaussure en évitant son affaissement et maintient le galbe du talon.

Quelles matières sont utilisées pour confectionner les chaussures de sécurité ?

1 – Utilisation de fibres synthétiques 

  • Les synthétiques non tissés : Le Cambrelle par exemple est un textile de synthèse non tissé. Il s’utilise principalement comme  doublure dans les chaussures de sécurité. Le Cambrelle se caractérise par un fort pouvoir d’absorption et est respirant. Il sèche également rapidement.
  • Les textiles techniques en fibres synthétiques : on trouve le polyester, la polyamide utilisés pour la tige ou encore la doublure.

2 – Utilisation de cuirs

  • Cuir pleine fleur : Le cuir pleine fleur est le cuir qui a été tanné et qui n’a pas subi d’altérations. Il garde son épaisseur d’origine. C’est un cuir souple et qualitatif. De plus il possède une bonne imperméabilité à l’eau.
  • Cuir nubuck : Le nubuck est une croûte de daim ou de cuir ayant subi un traitement particulier. En effet, sa surface a été meulée ou grattée au papier de verre très fin. C’est pourquoi il revêt cette apparence veloutée et sa douceur au toucher.
  • Cuir velours : Les peaux sont travaillées sur l’envers et poncées afin de leur donner un « aspect velours ».

Chaussures de sécurité S24 en cuir croûte de velours

L’entretien des chaussures de sécurité

Afin de garder vos chaussures de sécurité en bon état et augmenter leur longévité regardez les quelques conseils de la société S24, spécialiste de la protection des pieds depuis plus de 30 ans.