La création de la cotte à bretelles

La cotte à bretelles ou plus communément appelée salopette, est créée à la fin du XIXe siècle. Destinée au monde du travail et à l’industrie principalement, ce nouveau vêtement de travail  sera adopté par le plus grand nombre. Louis Lafont, développa le pantalon de travail en 1844 afin de facilité le travail de son beau père, charpentier à l’époque. Il greffa une poche longue et étroite sur le pantalon de celui-ci pour qu’il puisse y glisser son mètre pliant.

Affiche Adolphe Lafont

Son petit fils, Adolphe Lafont, continua l’amélioration de ce pantalon (sortie du Largeot en 1896). Soucieux d’améliorer les conditions de travail des ouvriers il créa et sorti un premier modèle breveté de cotte à bretelles. Elle est alors composé d’un plastron maintenu par des bretelles. Il pensa à ce concept afin d’éviter le port de la ceinture, protéger l’avant du corps et offrir une plus grande aisance.

Outre atlantique, la salopette (« Overalls » en anglais)  fait également son apparition. Levi Strauss créé les premières salopettes en denim. S’est il inspiré de la création d’Adolphe Lafont, le doute persiste.

La cotte à bretelles, un vêtement de travail confortable

A la fois pratique et facilement lavable, la cotte à bretelles s’installe dans le monde du travail sans difficultés. On lui reconnait tout de suite des qualités : confort et fonctionnalité. Grande aisance au niveau des bras, protection des jambes, du ventre, et poches pour ranger ses outils. La cotte à bretelles se fait alors une place dominante dans l’industrie automobile principalement mais aussi en milieu rural.

Plus qu’un vêtement de travail

En 1954, l’entreprise Lafont sort la 406, une salopette revisitée et modernisée. Ce modèle fera la une du magazine people Vogue. La cotte à bretelles ne sera plus seulement utilisée dans le monde du travail. Le phénomène de mode autour de ce vêtement s’intensifie. Certaines personnalités comme Coluche en porte régulièrement dans les années 70. Adopté par tous elle se démocratise et s’installe dans les foyers. Elle est portée à la fois par les adultes mais également par les adolescents qui voient en elle un look branché et tendance. Sa robustesse et sa durée de vie en font un vêtement indispensable.

Différents modèles de cotte à bretelles

La salopette existe en différentes matières et coloris. Utilisée comme vêtement de travail ou en loisir, elle fait toujours preuve de praticité et de robustesse.

Disponible en 100% Moleskine pour une résistance accrue ou en coton/polyester pour plus de légèreté.

Découvrir les différents modèles de cotte à bretelles sur Vetdepro.com

Share This